Retour de Burger King en France!

Après de nombreuses rumeurs, la nouvelle est officielle: Le roi du hamburger revient sur l’hexagone après 15 ans d’absence!

Pourquoi être parti?

En 1997, l’enseigne se retirait du marché français, victime d’une concurrence trop importante.
En effet, Burger King comptait « seulement » 39 restaurants en France, principalement concentrés sur la région parisienne alors que Quick et Mc Donald’s en détenaient respectivement 258 et 542 à la même époque.
«Burger King était totalement distancé et ne pouvait que se résigner. Dans ce genre d’affaires, on ne peut exister sans un réseau d’au moins 150 à 200 unités qui permet des économies d’échelle et des investissements publicitaires importants», soulignait dans «Libération», Georges Panayotis, PDG de la société de conseil MKG. «Faute de l’avoir fait, la chaîne souffrait d’un déficit d’image et de notoriété».

Pourquoi revenir maintenant?

«Le timing est parfait» explique Jose Cil, président Europe-Moyen Orient-Afrique de Burger King dans le journal 20 Minutes. «Le marché français est un des plus importants d’Europe, avec un marché de la restauration rapide bien établi et des acteurs stratégiques ; notre positionnement est totalement en phase avec les attentes du consommateur français qui veut de la qualité, de la fraîcheur et du goût.  Et veut avoir du choix »
En effet, les  français plébiscitaient assez largement le retour du Whooper, burger phare de la marque. Si bien qu’Eurostar s’en est servi pour une publicité annonçant aux aficionados que leur sandwich préféré n’était qu’à 2h15 de Paris!

Où pourra-t-on le déguster?

N’en déplaise aux Parisiens qui espéraient voir l’enseigne au cœur du quartier St Lazare, le premier devrait ouvrir ses portes d’ici la fin de l’année à l’aéroport de Marseille et le second sur l’autoroute A4 près de Reims début 2013.
C’est en effet le groupe Autogrill, réputé pour ses restaurants d’aires de repos, qui prendra les rênes de ces établissements.

Est-ce un vrai retour?

Alors que le groupe se plaignait de ne pas avoir d’économies d’échelle suffisantes face à la concurrence avec sa quarantaine de points de vente, on peut se demander comment ce retour en duo va supplanter le problème de l’époque.
C’est peut être justement la rareté qui va faire la différence avec ses concurrents historiques. De surcroît, ce retour tant attendu va certainement créer un buzz autour de l’évènement.
Il ne serait donc pas étonnant de voir un afflux de véhicules sur l’autoroute A4 et une file d’attente se former à l’entrée de cette aire d’autoroute lors de l’inauguration du fast food!
Espérons juste que cela entraîne le vrai retour de la chaîne, à la hauteur des 11 millions de bouches que l’enseigne nourrit quotidiennement dans le monde!

MB

Ce contenu a été publié dans Actualité financière. Mettez-le en favori avec son permalien.